Archives mensuelles : septembre 2013

Minnetonka

654561En 2005, sur le devant de la scène mode, on voit réapparaître un étrange phénomène : les bottines frangées, signées Minnetonka.

En effet, de nombreuses actrices et tops models les portent, et Kate Moss va un jour carrément dévaliser une boutique Minnetonka, pour avoir un exemplaire de bottes frangées dans tous les coloris…

Retour sur l’histoire de cette fabrique historique : C’est en 1946 qu’un dénommé Miller ouvre une petite manufacture de chaussures en cuir, à Minnetonka, dans le Minnesota, basée sur le savoir faire local, et utilisant du cuir de première qualité.

Il s’agit alors surtout de mocassins. Puis les 60’s arrivent avec leur déferlante hippie, et le petit fils Miller crée les Thunderbird shoes, modèle emblématique qui contribue au succès croissant de la griffe. Les Minnetonka apparaissent en Europe, et les collections s’élargissent : les bottes et bottines frangées font leur apparition.

Mais une fois Woodstock passé, tout en gardant la tête hors de l’eau, la fabrique voit sa popularité baisser. Il faut attendre donc le début du 21ème siècle, avec sa tendance bobo, pour que les bottes à franges redeviennent un must have sans conteste…

Le jean délavé

513Depuis les fashion weeks de septembre, où on l’a vu dans de nombreux défilés, et depuis que, ça y est c’est officiel, le style régressiste est la nouvelle tendance de mode à suivre, axé, qui plus est, plus particulièrement vers les eighties, c’est décidé, il nous faut le nouveau must have : le slim bleach. Traduction pour les dilettantes : le jean slim délavé, ou plutôt javellisé.

Et c’est là que nous nous trouvons face à un gros problème : en France, le slim bleach est introuvable. Si Topshop en propose un grand nombre (quelles chanceuses, ces anglaises !), et si, on en est sûres, H&M ne va pas tarder à se mettre au goût du jour, encore faut-il pour nous avoir la patience d’attendre…

Comme un grand nombre des fashionistas ne sont pas de nature patientes, voici un petit cours de travaux manuels : prenez un vieux jean, mettez-le dans une bassine, et, munie de gants de vaisselle et d’un tablier, aspergez-le d’eau de javel, à votre guise.

Une fois que la javel a agi, rincez le jean à l’eau, puis passez-le en machine (tout seul, bien sûr), et une fois sec, le tour est joué !