Alexis Mabille

Alexis MabilleCe n’est pas nouveau de faire des habits unisexe, la mode androgyne étant depuis longtemps sur les catwalks. Mais la manière toute particulière d’Alexis Mabille en ce domaine, est, elle, absolument révolutionnaire. Né en 1977 dans le Lyon bourgeois, dès tout jeune il est fasciné par la couture et la mode, il coud sans relâche et confectionne des vêtements; très vite, il habille ses proches, et encore ado, il conçoit quelques costumes pour l’opéra de Lyon.

Après son Bac, il intègre la Chambre Syndicale de la Haute Couture à Paris, et obtient son diplôme en un éclair. En faisant un stage chez Dior, il y est remarqué, et Galliano lui propose de s’occuper de la ligne accessoires. Puis, il collaborera avec Heidi Slimane pendant 9 ans, confectionnant des bijoux pour les hommes. Enfin, il se décidera à se lancer en free lance, et il a déjà un concept en tête : créer de l’unisexe; en effet, étant très dandy il adore porter cintré, ou même des vêtements pour femmes retouchés.

En 2005, le déjà génial Alexis Mabille crée « Impasse 13 », et conçoit des pantalons pour les 2 sexes, puis des chemises, des vestes, poétiques, fantaisistes, élégantes. Mais le vrai succès viendra surtout grâce à un accessoire : le noeud papillon, quand il crée la collection « Treizeor ». Le noeud pap’ qu’il décline à l’infini concentre la philosophie d’Alexis : jouer avec les codes bourgeois et mixer les genres avec raffinement et dérision.