Carine Roitfeld, ambassadrice francaise de la mode

Les américains ont Anna Wintour, et nous, nous avons Carine Roitfeld… Et nous ne l’échangerions pour rien au monde ! L’ex rédactrice en chef du Vogue Paris est en effet une icône, un personnage phare du milieu de la mode parisienne. C’est d’abord en tant que mannequin qu’elle intègre la fashion sphere, à 18 ans : elle sera entre autres la muse de Kenzo et sa fameuse dentelle noire. Mais elle ressent le besoin de réfléchir la mode, d’en être actrice.

Elle devient donc pigiste, puis styliste pour Elle. Et son destin se jalonne de rencontres importantes, qui changeront le cours de sa vie : Mario Testino, qu’elle rencontre sur une série mode pour le Vogue italien, deviendra son coéquipier, et ensemble ils travailleront sur de nombreuses campagnes qui feront beaucoup parler d’elles. Puis, Tom Ford croisera son chemin, et lui proposera de l’aider à renouveler l’image de Gucci, ce qu’ils réussirent à merveille. Et enfin, Jonathan Newhouse, PDG de Vogue, lui offrira le poste de rédactrice en chef du Vogue Paris. Et c’est ainsi que depuis 2001, cette femme de caractère fait la pluie et le beau temps de la mode parisienne…

Une réflexion au sujet de « Carine Roitfeld, ambassadrice francaise de la mode »

  1. Elle a aussi de l’humour : après son départ de Vogue, invitée malgré tout à un défilé au Cirque d’Hiver, la personne chargée de vérifier les invitations, sans doute peu informée sur la mode, ne la trouvait pas sur la liste des invités. Elle a répété l’orthographe de son nom 3 fois, avec un sourire désabusé, avant qu’un organisateur ne réalise ce qui se passait et la fasse passer…

Les commentaires sont fermés.