Archives mensuelles : décembre 2011

La géniale Demeulemeester

Elle a fait partie de la fameuse promotion belge de la Royale Académie d’Anvers : les « Antwerp six », et en est un élément fort : Ann Demeulemeester est née en 1959 en Belgique, et sort de ses études de stylisme à la Royale Académie en 1981. Avec son mari, Patrick Robyn, elle crée sa propre griffe, en 1985 ; mais ce n’est qu’en 1992 qu’elle présente pour la première fois sa collection femmes à Paris. Et pourtant, son univers fait tout de suite mouche dans la fashion sphère, qui découvre un romantisme inquiet, fait de finitions brutes, dans des teintes noir et blanc . Pour Demeulemeester, la sensation du vêtement sur le corps est extrêmement importante, tout comme le toucher, et c’est pour ça que cette fan de thé à la bergamote préfère les matières naturelles telles que le cuir, la laine ou la flanelle. Son but est de mettre en valeur la personnalité de la personne qui porte ses vêtements. C’est véritablement une mode « émotionnelle » que l’on découvre avec cette créatrice hors du commun.

Publicités

Kokosalaki la grecque

Sophia Kokosalaki est née en 1972 à Athènes, et étudie tout d’abord la littérature à l’université de la ville, avant d’intégrer la Central Saint Martins School, où elle obtient son diplôme en stylisme en 1998 après 6 mois passés en tant que nourrice à Cannes. Peu à peu, elle se fait connaître pour son univers onirique, et son talent artisanal sans pareil : elle maîtrise les techniques anciennes telles que les nervures, les tresses, les appliqués, ou les ruchés. Ses premiers défilés parisiens révèlent au public un vestiaire fait de multiples drapés et de robes fluides et légères. Elle confectionnera une ligne pour Topshop, puis sera styliste pour Ruffo Research et consultante chez Fendi. C’est elle qui s’occupera de la création des costumes de l’ouverture des JO de 2004, et dorénavant, on vient d’apprendre qu’elle reprend la direction artistique de l’enseigne Madeleine Vionnet, dont l’univers est véritablement très proche du sien. On attend avec impatience les premières collections !