Kate Moss et le mannequinat

Le monde de la mode avait un moment semblé se soucier de la santé de ses mannequins demandant que chaque modèle fournisse un certificat de santé avant de pouvoir défiler. Mais couturiers et agences de mannequinat ont fait marche arrière et ont refusé ce concept tant à New York, qu’à Milan ou Paris ! Comme le révèle Kate Moss, la minceur reste un critère dominant pour exercer ce métier et une fois en place, les mannequins n’ont pas le loisir de prendre du poids quand bien même elles le voudraient. Le stress des défilés, des shootings, les voyages en avion et surtout les réflexions assassines de certains directeurs de castings, tout contribue à entretenir la maigreur d’un top model.

Publicités